José ArguellesNotre espèce émerge actuellement d’une relation artificielle au temps pour découvrir un espace-temps intégral où nos corps et nos esprits seront de nouveau synchronisés avec les cycles cosmiques de l’univers. Ainsi, ce volume traite de la signification première de l’espace temps comme médium de synchronisation d’une humanité qui se découvre d’abord en tant que conscience à l’échelle planétaire, mais aussi en relation avec d’autres civilisations planétaires. “Nous entrons présentement dans un nouvel espace-temps. L’humanité ne sera plus jamais la même, car elle subit une profonde transformation. Un progrès radical dans l’évolution de l’espèce humaine va bientôt se produire, dont les résultats sont inimaginables.” Sans doute mieux connu pour son rôle de créateur de la méditation de la Convergence harmonique qui eut lieu les 16 et 17 août 1987, José Arguelles fut aussi l’un des créateurs du concept de la Journée de la Terre. Détenteur d’un diplôme en histoire de l’art et en esthétique de l’université de Chicago, il a fait carrière comme enseignant à l’université de Princeton, à l’université de Californie à Davis, à l’université d’Olympia (Washington), à l’Institut Naropa et à l’université d’État de San Francisco. Ce sont toutefois ses recherches innovatrices sur le système du calendrier maya qui l’ont occupé le plus passionnément. Depuis qu’il a vécu une expérience visionnaire au sommet de la Pyramide du Soleil, à Teotihuacán, au Mexique, en 1953, il n’a cessé d’étudier les mathématiques et les prophéties associées au calendrier maya.


Biographie de l'auteur.
 
Sans doute mieux connu pour son rôle de créateur de la méditation de la Convergence harmonique qui eut lieu les 16 et 17 août 1987, José Arguelles fut aussi l'un des créateurs du concept de la Journée de la Terre. Détenteur d'un diplôme en histoire de l'art et en esthétique de l'université de Chicago (1969), José a fait carrière comme enseignant à l'université de Princeton, à l'université de Californie à Davis, à l'université d'Olympia (Washington), à l'Institut Naropa et à l'université d'État de San Francisco. Ce sont toutefois ses recherches innovatrices sur le système du calendrier maya qui l'ont occupé le plus passionnément. Depuis qu'il a vécu une expérience visionnaire au sommet de la Pyramide du Soleil, à Teotihuacàn, au Mexique, en 1953, à l'âge de quatorze ans, il n'a cessé d'étudier les mathématiques et les prophéties associées au calendrier maya. À ce jour président de la Fondation de la Loi du temps (Law of Time), l'organisation qui pro-meut sa cause, Arguelles a été honoré à titre de " Valum Votan, clôtureur du cycle " par neuf Aînés indigènes, le 3 mars 2002, sur le sommet de la Pyramide du Soleil, à Teotihuacân, en récompense de ses efforts pour éveiller l'humanité à la signification de l'année 2012. Stephanie South est une ex-journaliste. Elle a rencontré José Arguelles en 1998 après avoir fait plusieurs rêves consécutifs où il donnait une démonstration du voyage dans le temps et de la télépathie. Elle travaille présentement avec lui au projet Noosphère II, une recherche sur la nature du temps et sur les états cosmiques de conscience.

Détails sur le produit

  • Broché : 248 pages
  • Editeur : Ariane (16 septembre 2010)
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2896260773
  • ISBN-13 : 978-2896260775
  • Dimensions du produit : 21,7 x 1,5 x 27,9 cm